On s’était dit rendez-vous dans 18 ans?

Posted on Avr 2 2012 - 1:34 by Catherine B Team

Les Trois Marches

« On s’était dit rendez-vous dans vingt ans, même jour, même heure, même pommes.

On verra quand la boutique aura dix-huit ans

Sur les Trois Marches de Catherine B »

Et bien voilà, c’est fait! La boutique a soufflé hier ses dix-huit bougies! Que de souvenirs, d’émotions et de joies à vous proposer d’année en année des pièces plus exceptionnelles les unes que les autres. Des amitiés se sont créées, une nouvelle génération est arrivée, souvent accompagnée par la maman qui venait au début des Trois Marches.

En l’honneur de ce grand jour, Catherine s’est prêtée au jeu de l’interview, pour notre plus grand bonheur.

Catherine B

Aviez-vous imaginé que la boutique serait là 18 ans plus tard?

Si ça allait durer? Non…je ne sais pas. Je ne fais pas les choses pour qu’elles ne durent pas.. En fait, je ne me suis jamais posé la question de savoir si ça allait durer. Tu fais les choses sans te poser de questions. Il  faut essayer les choses et ne pas regretter de ne pas l’avoir fait si ça ne marche pas.

Si oui, comment imaginiez-vous la boutique 18 ans plus tard?

Comme c’est aujourd’hui.

Quel est votre plus bel accomplissement ces 18 dernières années?

La reconnaissance que veulent bien m’accorder les personnes de la mode et des medias. Reconnaître que mon activité est une activité à part entière.. c’est une vraie activité. J’en profite donc pour remercier toutes les personnes qui m’ont accompagnées ses vingts dernières années et plus recemment la merveilleuse Garance et les douces Briony de A Girl A Style, Milla de Not Just Another Milla, Kristin de The Clothes Whisperer, Delphine Hervieu, Irene du The Genteel, Lily de Mademoiselle à Paris, Toma de The Antiques Diva et puis bien sûr le Grazia, le Elle.fr, le Vogue Italia et toute la presse écrite qui nous soutiennent depuis le début. Voilà je m’arrête!

Si il y a en a un, quel est votre plus grand regret?

Je n’en ai pas. J’ai fait comme j’en avais envie.

Votre plus beau souvenir?

C’est la visite de Linda Evangelista dans la boutique avec Kyle Machlahan six mois après l’ouverture de la boutique.

Elle est vraiment belle. C’est un soleil qui rentre dans ton magasin, elle a acheté un bandana et m’a payé avec un billet de 500 francs (qui à l’époque était beaucoup d’argent) et je l’ai toujours gardé.

Dédicasse de Linda Evangelista

Où vous voyez-vous vois dans vingt ans?

Je me verrais bien continuer de venir à la boutique de temps en temps, venir voir les sacs, les toucher, avoir des rendez-vous ponctuels avec mes chères clientes.

Coco avec ses bijoux

Sur ce, voici pour vous une petite sélection de jolies photos de la boutique.

Alors, on se donne rendez-vous dans dix-huit ans?

Leave A Response